Quelle version pour mes utilisateurs : office 2016 ou office 2019 ?

Office 2016 vs Office 2019

Microsoft a mis sur le marché différentes versions de la suite bureautique Office. Pour vous donner des éléments de comparaison objectifs et vous aider à faire votre choix entre office 2016 ou office 2019 qui équiperont les postes de vos collaborateurs, il est intéressant d’étudier les différences technologiques et fonctionnelles entre les versions en licence perpétuelle (on premise) 2016 et 2019. L’analyse des prérequis techniques des versions orientera également votre choix en fonction des upgrades matériels que vous devrez peut-être envisager selon que vous allez prendre office 2016 ou office 2019. 

 

Bref historique des versions office 2016 et office 2019

 

La suite bureautique office 2016 est la version la plus ancienne, commercialisée à partir de 2015 avec une date de fin de support standard prévue en 2020. Office 2019 est la version la plus récente ; elle a été commercialisée à partir de 2018 avec une date de fin de support standard prévue pour octobre 2023. Ces deux versions on premise marquent un tournant dans l’histoire de la suite bureautique Microsoft. La version 2016, optimisée pour Windows 10, propose une expérience nouvelle avec une dimension collaborative plus aboutie. Elle offre la possibilité de collaborer en ligne avec la coédition de documents, le partage de documents en temps réel avec OneDrive, et l’accessibilité des documents partagés depuis n’importe quel environnement et n’importe quel terminal, ordinateur fixe ou portable, mobile (smartphone et tablette) et via un client web… La version Office 2019 compte aussi des fonctionnalités étendues et un riche portefeuille d’applications. Elle est remarquable car elle est annoncée comme la dernière version perpétuelle de la suite bureautique de Microsoft.

 

Quelles sont les applications disponibles dans les versions office 2016 et office 2019

 

Office 2016

 

Suivant les éditions (on ne considère que les versions Standard, Professionnel et Professionnel Plus), office 2016, accessible en téléchargement, regroupe les applications de base comme Word (traitement de texte), Excel (tableur, feuille de calcul), PowerPoint (logiciel de présentation), OneNote (bloc-notes numérique), et des applications spécifiques comme Outlook (client de messagerie), Publisher (logiciel de PAO), Access (base de données relationnelle) et Teams (logiciel de communication collaborative déployé en mode SaaS). Le partage en temps réel de documents et le travail collaboratif sont possibles grâce à l’espace de stockage en ligne sur le cloud avec l’application OneDrive. Le déploiement d’office 2016 peut être enrichi avec les applications connexes SharePoint 2016 (plateforme collaborative), Project 2016 (logiciel de gestion de projets) et Visio 2016 (logiciel de diagrammes), etc. 

 

Parmi les points forts d’office 2016, il faut noter la mise en place de routines d’enregistrement automatique qui améliorent la performance des applications et limitent les erreurs système, la compatibilité universelle des images et des vidéos, et outils d’aide et de recherche intelligents.

 

Office 2019

 

La licence office 2019 (uniquement prise en charge par Windows 10 et 11) est déclinée en édition Standard, Professionnel, Professionnel Éducation et Professionnel Plus. Cette approche ne considère que les versions business. Elle est disponible en téléchargement, pour un déploiement simplifié auprès des utilisateurs de votre organisation. La principale innovation de cette version office 2019 réside dans la fonction d’installation Click-to-Run qui remplace l’habituel Windows Installer.

 

Cette version Office 2019 inclut le même portefeuille d’applications que office 2016, c’est-à-dire Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Outlook, Publisher, Access et Skype Entreprise (Teams). Vous pouvez compléter de la même manière la suite bureautique avec les applications SharePoint 2019, Project 2019 et Visio 2019. Dans chacune de ces applications, des fonctionnalités nouvelles sont déployées, notamment sur le travail collaboratif en temps réel, la synthèse vocale, de nouveaux graphiques pour Excel. Malgré la proximité avec Microsoft 365, cette version 2019 ne bénéficie pas de toutes les innovations fonctionnelles qui sont implémentées sur la version on demand office 365.   

 

Les prérequis techniques des versions office 2016 ou office 2019

 

Le choix entre office 2016 ou office 2019 est d’abord dicté par une exigence fonctionnelle, mais il faut aussi considérer la composante hardware de votre parc informatique. Vous pourrez ainsi évaluer le coût ou les bénéfices réalisés suivant que vous allez intégrer office 2016 ou office 2019.

 

Les prérequis pour l’installation de la licence office 2016 en 32 ou 64 bits sont pour Windows un processeur x86 ou x64 bits, cadencé à 1 GHz, 2 Go de RAM et 3 Go d’espace disque dur. En termes d’environnement, la suite bureautique peut être installée sur un PC équipé de windows 7, 8, 10. Pour Apple, il faut un processeur Intel, 4 Go de RAM et 6 Go d’espace disque dur.  

 

Les prérequis pour exploiter office 2019 sont pour Windows un processeur cadencé à 1,6 GHz 2 cœurs, 4 Go de RAM et 4 Go d’espace disque dur. Pour Apple, il faut un processeur Intel, 4 Go de RAM et 10 Go d’espace disque dur.   

 

Au regard de la proximité des deux versions et des prérequis techniques exigés, le choix entre la version office 2016 ou office 2019 doit pencher dans la majorité des cas vers office 2016. Cette version vous permettra de faire des économies sur les licences d’occasion et de prolonger la vie de vos équipements informatiques.

Sur les mêmes sujets…