Hausse annoncée du tarif Microsoft office 365 en 2022

Tarifs Office 365

Ils ont beau dire qu’il s’agit de la première augmentation de tarif pour microsoft office 365 depuis son lancement en 2011, il n’en demeure pas moins que le prix de la licence par utilisateur va peser plus lourd dans le budget IT des entreprises. Ces hausses de tarif sur la suite bureautique en abonnement cloud de Microsoft version Windows et Apple ne seront pas appliquées dans un premier temps au grand public et au monde de l’éducation, mais elles seront assez importantes. Les arbitrages par zones géographiques ne sont pas encore arrêtés, mais pour vous donner un ordre d’idée, les prix en dollars des versions Microsoft 365 Business Basic, Standard et Premium vont enregistrer des augmentations de 8 à 25 % par licence utilisateur.

 

Pourquoi de telles augmentations sur le tarif Microsoft office 365

 

Les augmentations du prix d’une licence logicielle s’expliquent de manière générale par les évolutions technologiques et fonctionnelles des nouvelles versions. La version on demand d’office n’échappe pas à la règle, et les licences logicielles se sont enrichies au fil des années d’un portefeuille d’applications couvrant de manière plus ou moins exhaustive suivant la licence choisie (Microsoft 365 Business Basic, Standard, Premium) tous les besoins en termes de production de documents, de gestion de base de données, de communication, de travail collaboratif et d’échanges en temps réel…

 

Ces évolutions technologiques sont certes les bienvenues, mais toutes les entreprises n’ont pas les mêmes besoins en matière de services IT, ni la volonté de suivre systématiquement la roadmap imposée par les éditeurs. Dans cette période où la frugalité IT devient une nécessité, lorsque les directions informatiques sont confrontées à ce type d’annonce, elles doivent pouvoir rester maîtres de leur stratégie de développement informatique et garder la main sur leurs investissements. 

 

PME, ETI, grandes entreprises, restez maîtres de vos actifs logiciels 

 

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions et des leviers permettant aux directions informatiques et aux services des achats de ne plus subir les augmentations imposées par les éditeurs et de garder le contrôle de leurs investissements dans des projets IT structurants. Quels que soient la taille de votre entreprise et votre secteur d’activité, vous allez forcément être concerné par l’augmentation en mars 2022 du tarif Microsoft office 365. La version on premise de la suite collaborative est de plus en plus présente dans le parc logiciel des entreprises, et chaque poste acheté est en général équipé par défaut d’une licence Office 365 prête à être activée. À cette facilité, les directions informatiques doivent opposer la rigueur d’une gestion proactive de leurs actifs logiciels et privilégier le marché secondaire de la licence pour fournir à chaque collaborateur la couverture fonctionnelle dont il a besoin pour réaliser les tâches qui lui sont confiées.

 

L’optimisation des actifs logiciels d’une entreprise couplée au marché secondaire avec la marketplace Softcorner constitue les deux principaux leviers d’action de la direction informatique. Grâce à une cartographie précise de votre parc bureautique : nombre de licences, version, fonctionnalités principalement exploitées, équipement informatique… vous allez pouvoir déterminer les versions logicielles utiles et celles qui peuvent être décommissionnées et revendues sur la marketplace Softcorner. Très simplement, vous allez pouvoir valoriser votre parc, monétiser les licences dont vous ne vous servez plus, et cibler précisément vos investissements en fonction de vos besoins et de vos projets. En privilégiant le marché secondaire, vous ne serez plus tributaire des hausses de tarif microsoft office, et vous pourrez acheter à très bon prix (jusqu’à 80 % d’économies sur vos achats) les versions perpétuelles Office dont vous avez besoin.

 

En mettant en place une gestion de votre actif logiciel et en utilisant la marketplace Softcorner pour la vente et l’achat de vos licences logicielles sur le second marché, vous éviterez la hausse de tarif microsoft office sur les versions à abonnement sur le cloud. Vous participerez aussi au développement d’une économie IT circulaire, et vous prolongerez la durée de vie de vos infrastructures logicielles et matérielles.    

Sur les mêmes sujets…